Joseph Stanislas LEDUC : un cas de recherches militaires

Je suis indexeur pour le site « Mémoire des Hommes » du Ministère de la Défense.

Au-delà de l’effort d’annotation qui vise à indexer la totalité des fiches des Poilus Morts pour la France et Non Morts pour la France , soit 1 397 800 fiches environ, j’ai l’honneur de pouvoir faire partie du staff #1J1P et d’administrer le groupe FB « Grande Guerre – Défi #1J1P »

Au cours de l’indexation des fiches des Poilus nés dans les Vosges, j’ai fait la rencontre de Joseph Stanislas LEDUC. Une fiche remarquable car rares sont les Chefs de Bataillon tués à l’ennemi…

bp-5660210

Né le 20 octobre 1873 à Remiremont, une commune vosgienne au sud/sud-est d’Épinal, Joseph Stanislas est le fils de Marie Joseph Stanislas (Caporal au 2e Zouaves et Facteur des Postes) et de Marie Barbe Eugénie MOREL.

325_001_88-remiremont-le-marche-attelage-transportant-des-tonneaux-de-vin

Il est blond aux yeux gris bleus et mesure 1m69.

Ses racines sont essentiellement vosgiennes :

arbre LEDUC final

Joseph Stanislas entre à Saint-Cyr la veille de son vingt-et-unième anniversaire.

Il fait partie de la Promotion d’Alexandre III (1894-1896).

Leduc Promo St Cyr

Joseph Stanislas figure sur le Livre d’Or de Saint -Cyr

(petit clin d’oeil pour son camarade de promotion le Capitaine Charles Henri LARUE, décédé à Crouy (02) le 30 septembre 1914 : « étant adjoint au chef de Corps, s’est spontanément offert pour aller sur la ligne de feu prendre le commandement d’une troupe dont le chef venait de tomber grièvement blessé et a été tué à la tête de cette troupe« .)

Larue vesine

(Capitaine C.H. LARUE)

 

Leduc LO St Cyr

Élève de 1e Classe en avril 1895, il gravit les échelons : Caporal en août 1895, Sergent en novembre, il est promu Sous-Lieutenant au 4e Bataillon de Chasseurs à pied le 1er octobre 1896.

Lieutenant en octobre 1898, Lieutenant en 1er en juillet 1903, au 1er Régiment d’Infanterie en février 1904, puis au 144e R.I. en juillet 1907, il est promu Capitaine le 24 décembre 1907 et affecté au 126e R.I.

Le 21 novembre 1908, il se marie avec Marie-Louise WACK à Kouba (Algérie).

Passé au 19e Bataillon de Chasseurs à pied en décembre 1908, il effectue une période à l’État-Major de décembre 1910 à juillet 1916 au cours de laquelle il est décoré Chevalier de la Légion d’Honneur le 11 juillet 1909.

FRDAFAN83_OL1544034v001_L

Chef de Bataillon le 25 décembre 1914, il rejoint le 41e Bataillon de Chasseurs à pied le 18 juillet 1916.

archives_G910707R

Il est mortellement blessé le 17 octobre 1916 à Sailly-Saillisel (Somme) :

LEDUC FM 6

En parcourant le J.M.O.( Journal des marches et opérations) du 41e BCP, le détail est plus fin :

JMO1

Voici la page suivante rapportant les pertes du 41e BCP pour cette seule journée du 17 octobre :

archives_SHDGR__GR_26_N_827__005__0016__T

Joseph Stanislas repose aujourd’hui à la Nécropole Nationale de Bray-sur-Somme, tombe n° 525.

131404063

Ses citations et ses campagnes montrent quel homme il était :

LEDUC FM 4

LEDUC FM 5

 

Voici mon cheminement de recherches :

En tout premier lieu, je remarque la fiche lors de son indexation sur Mémoire des Hommes pour le grade et le genre de mort. Je la télécharge et poursuis mon indexation.

Je prends alors connaissance des informations qu’elle possède : date et lieu de naissance, bureau de recrutement, classe, numéro matricule, unité, date et lieu de décès.

Première démarche : consulter sa fiche matricule. Je me rends donc sur le site des Archives Départementales des Vosges, dans la base de données et images numérisées.

Je cherche directement la fiche sans passer par les tables car le numéro matricule est connu.

Sur cette fiche, je trouve : l’état civil et le signalement, le degré d’instruction, le détail des services et mutations, les régiments d’affectation, les localités habitées, les campagnes effectuées, les blessures, décorations et citations.

Pour optimiser mon temps de recherche, je profite de mon passage sur les AD88 en ligne pour récupérer son acte de naissance et y trouve en mention marginale son mariage.

En parcourant sa fiche matricule, je remarque qu’il est Chevalier de la Légion d’Honneur : direction la base Léonore sur le site des Archives Nationales et consultation de son dossier, j’y trouve également mention de son mariage.

Je me rends ensuite sur MémorialGenWeb pour consulter le relevé. Je vois enfin sa photo et son lieu d’inhumation.

Je retourne sur Mémoire des hommes pour consulter le J.M.O. de son unité au moment de son décès.

Enfin, il me reste à consulter le Livre d’Or des Saint-Cyriens morts pour la France.

Il me reste à photographier la transcription de l’acte de décès inscrite le 15 mars 1917 sur place au Thillot (88), ainsi que d’aller voir le Monument aux Morts à ma prochaine visite dans les Vosges.

18022016-le-thillot

Le parcours militaire d’un aïeul est souvent riche d’informations et de nouvelles pistes. Cela fait partie de la mise en chair du squelette.

Article rédigé par Fabien Larue, Généalogiste professionnel - 
Promotion Charlie 2015.

 

 

Publicités

4 commentaires sur “Joseph Stanislas LEDUC : un cas de recherches militaires

Ajouter un commentaire

  1. Ce sont des éléments déjà connus par ceux, dont je fais partie, ayant fait des recherches sur le 41e. Il serait intéressant de savoir comment étaient organisés les services de santé et de « triage » des morts, mais cela restera sans doute obscur pendant encore longtemps, car la République assassine ne tient pas à être contrariée dans ses choix jacobins de mépris des Français. Que de morts pourtant au nom de la liberté, comme aurait dit Charlotte Corday. On remarquera aussi que les membres de la famille royale britannique ne manquent aucune occasion de rendre hommage à ceux tombés pour le pays, alors que des hurluberlus, genre Hollande, vont faire danser les jeunes allemands sur les tombes de nos polius !!! Vivement le Brexit et God Save Our Gracious Queen.
    P.B.
    Windsor, Ontario

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :