F comme Fantôme #ChallengeAZ

Marie PÉRENNES – Traverser la vie comme un Fantôme

Marie PÉRENNES, mon arrière arrière grand-mère paternelle (branche adoptive) est née à Saint-Nicolas-du-Pélèm dans les Côtes d’Armor le 19 avril 1871.
Je fus longtemps sur ses traces, ne sachant rien d’elle si ce n’est son nom sur l’acte de naissance de mon arrière grand-père Maurice né le 23 juillet 1910 à Asnières-sur-Seine (92).
Marie est alors âgée de 39 ans, sans profession, demeure 88 rue du Mesnil à Asnières. Maurice est fils de père non dénommé. Louis CHABOY est témoin de cette naissance.
Je savais par mon arrière grand-mère Suzanne, l’épouse de Maurice, que ce dernier n’avait pas connu son père. Il ne parlait d’ailleurs jamais de sa famille.
Je me penche alors sur le recensement d’Asnières. Je trouve bien Louis CHABOY, Maurice PÉRENNEZ (les deux orthographes sont fréquemment utilisées sur une même personne). Cette Mme Marie MÉTAYER est-elle bien la mère de Maurice. S’il s’agit d’elle, est-elle mariée, divorcée ?
Je n’ai pu consulter que le recensement suivant :

Rec1911 Asnieres

A la lecture de l’acte de naissance de Maurice, en mention marginale, il est écrit qu’il a été reconnu le 25 mai 1929 par Marie PÉRENNES à Saint-Yzan-du-Soudiac en Gironde.
Son acte de mariage avec Suzanne, le 5 août 1933, indique que sa mère est décédée.

ERREUR

 

Direction la Gironde, à Saint-Yzan-du-Soudiac pour rechercher l’acte de reconnaissance…en vain.
À la consultation des registres, je retrouve Marie. Elle s’est mariée le 12 juin 1929 avec Louis CHABOY.
Je sais désormais que Marie est née à Saint-Nicolas-du-Pélèm (Côtes du Nord – aujourd’hui Côtes d’Armor) le 19 avril 1871. Elle est la fille de Jean-Marie PÉRENNES et de Philomène GUERNEVO, époux décédés à la date du mariage de Marie en 1929.
L’acte indique qu’elle est la veuve de Mathurin MÉTAYER depuis le 14 novembre 1900. C’était bien ma Marie du recensement de 1911.
Louis est aussi veuf depuis le 28 janvier 1928 de Marguerite Pauline Octavie CERBONNET. Il est né le 22 mars 1878 à Rouen. Il est employé au chemin de fer.
Il fait peu de doute que Maurice est le fils de Louis. C’est du moins la conclusion à laquelle sont arrivés mon père et mon oncle.
Je trouve aussi l’acte de décès de Louis moins de 6 mois plus tard. Il est décédé le 9 décembre 1929.
C’est un certain Eugène MÉTAYER, 33 ans, mécanicien, domicilié à Palais-sur-Vienne (Haute-Vienne) qui fait la déclaration. Et c’est le beau-fils de Louis.
Maurice a un frère !!!
Le déplacement en valait la peine.
Je sais désormais que :
Marie est né le 19 avril 1871 à Saint-Nicolas-du-Pélèm (22)
Elle a été mariée une première fois avec Mathurin MÉTAYER
Elle a deux enfants : Eugène et Maurice.
Elle vit avec Louis et la mère de celui-ci au moins en 1911.
Louis n’a pas reconnu Maurice. Maurice est un enfant naturel adultérin.
Je pars à la recherche de la vie de Marie que Maurice a quelque peu occultée mais il devait avoir ses raisons. Il nous a toutefois laissé une photo.
L’acte de naissance de Marie est une mention marginale sur l’acte d’une autre personne. Un peu comme si dès sa naissance, elle était invisible un Fantôme.

Je suis passée et repassée sur cette page sans voir la mention, croyant bêtement que cette mention concernait la naissance de Françoise BURLOT.
A l’époque où j’ai commencé mes recherches sur Marie, j’avais consulté Geneanet, elle n’apparaît jamais dans les enfants du couple Jean Marie PÉRENNEZ et Marie Philomène GUERNEVO.

AN Marie Perennes 1871

Sa naissance est reconnue et légitimée par un jugement du tribunal civil de Guingamp du 8 octobre 1892. Ce sont les formalités du mariage qui ont certainement révélé cet oubli, d’où la demande de rectification. Puisque Marie épouse en premières noces Mathurin MÉTAYER.
Pas de mention de son mariage avec Mathurin mais celui avec Louis est bien noté ainsi que son décès qui ne correspond pas à ce qui est inscrit sur l’acte de mariage de Maurice. On avance…
En épluchant les tables décennales à la recherche du mariage, je trouve une « Maria MÉTAYER », qui après lecture s’avère être la fille de Marie et Mathurin. Ils demeurent à Versailles (78).
Je retrouve vite leur acte de mariage le 17 décembre 1892. Mathurin est cordonnier et Marie, journalière.
Maria nait le 11 janvier 1895 à Saint-Nicolas-du-Pélèm. Ensuite, Eugène Louis le 2 octobre 1896 à Versailles et enfin Pierre né le 13 décembre 1899 aussi à Versailles.
Mathurin décède le 14 novembre 1900 à Versailles.

AD Mathurin Métayer 1900

C’est la sœur de Marie, Maria PÉRENNES, qui est témoin accompagnée de Gustave Victor HAINCOURT, à défaut de parent et de voisin.

Recensement de 1901 :
Maria, fille de Marie et Mathurin vit chez sa grand-mère Paternelle Marguerite THOMAS à Lanrivain. Le grand-père est décédé le 22 octobre 1900, 3 semaines avant son fils. Pierre vit chez ses grands-parents maternels à Saint-Nicolas-du-Pélèm.
A Versailles au 10 rue des 2 portes, il n’y a plus personne. Marie et Eugène ont disparu.
La famille est explosée. Où sont-ils ?

Recensement de 1906 :
Maria est toujours à Lanrivain chez sa grand-mère.
Eugène est à Saint-Nicolas-du-Pélèm et cette fois c’est Pierre et Marie dont je perds la trace.
Marie a-t-elle déjà rencontré Louis CHABOY ?

Marie joue de nouveau au Fantôme
Peut-être que le dossier de Louis CHABOY, employé au chemin de fer, lèvera une partie du voile sur l’histoire de Marie. Le dossier de retraite de Louis n’apporte rien de plus.
Marie est inscrite décédée en 1933 sur l’acte de mariage de Maurice puis en 1954 à Plounévézel – Quentin (22).
Là encore, un nouveau mystère. A la mairie de Plounévez-Quintin, point de trace de ce décès, pas plus qu’à Saint-Nicolas-du-Pélèm où la mention a été faite, ni à Lanrivain (village de naissance de Mathurin et de Jean Marie PÉRENNES (père de Marie) entre 1933 et 1954.
L’été dernier, visite des cimetières de ces 3 communes, en vain. Aucune tombe ne porte le nom de Marie ou de ses parents. Je ne sais pas où est enterrée Marie.
Le destin de Marie me touche.
Quel évènement a empêché sa déclaration de naissance ? Pourquoi son acte de décès est-il introuvable ?

Marie est mon fantôme à qui j’ai envie d’enlever son drap blanc.

Arbre vierge 3 générations

 

Billet rédigé par Sandrine ROUX-MORAND (promotion Nulsifrotte en présentiel)
Au-delà des Racines
https://audeladesracinesblog.wordpress.com/
Publicités

8 commentaires sur “F comme Fantôme #ChallengeAZ

Ajouter un commentaire

  1. Quelle histoire! Mais Marie n’est plus tout à fait un fantôme puisque vous avez trouvé sa trace là où vous ne l’attendiez pas..Avez-vous regardé dans les successions dans le canton où elle est soi-disant décédée? Ce pourrait être une piste..
    Et comme pour les autres actes, le décès vérifiable apparaîtra là où vous ne l’imaginiez pas..
    Bonnes recherches!
    Martine FLEURY

    Aimé par 2 people

  2. Merci de votre commentaire. C’est exact qu’elle enlève peu à peu son drap de fantôme, mais elle joue encore les effarouchée. Avant le DU je ne pensais pas aux sources du notariat, les sources en ligne ne m’ont rien appris pour le moment. Un voyage en Bretagne s’impose (ce sera à l’automne) en espérant la retrouver.

    Aimé par 2 people

  3. C’est un bel article plein de mystère que vous réussirez à résoudre j’en suis sure ! Un de mes ancêtres aussi joue à cache cache, et c’est aussi celui qui me touche le plus ! Mais au fur et à mesure, on y arrivera ! Bonne continuation à vous !

    Aimé par 1 personne

  4. Merci Hélène de ton commentaire. Les archives de la SNCF n’ont pu me communiqué que son dossier de retraite, quand au Cercle des Cheminots, ils n’ont rien. Il me reste pour cette voie là les archives du Monde du Travail à Roubaix.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :